full screen background image
Search

Zoom sur les métiers en maison de retraite

résident de maison de retraite en promenade avec un soignant

En 2018, 7 200 Ehpad (Établissement pour personnes âgées dépendantes) accueillaient près de 600 000 personnes en France. Des milliers de professionnels travaillent dans ces structures, que ce soit pour en assurer le fonctionnement administratif ou procurer les soins aux patients. Pour mettre l’accent sur ces emplois peu connus et peut-être susciter des vocations, découvrez 3 métiers du soin en maison de retraite.

Assistant de soins en gérontologie : au plus près des résidents

Les assistants et assistantes de soins en gérontologie (ASG) sont des professionnels expérimentés qui accompagnent les personnes âgées dépendantes. La mission principale des ASG est d’aider les patients atteints de maladies dégénératives, comme Alzheimer, afin de préserver le plus possible leur autonomie dans leur vie de tous les jours. Cela passe par une évaluation des besoins, la mise en place d’aide pour améliorer le quotidien des seniors mais aussi par le soutien aux familles.  

Cet emploi en maison de retraite implique de savoir travailler en équipe avec les autres soignants et acteurs paramédicaux. Un ASG doit aussi savoir faire preuve de patience et d’écoute pour accompagner au mieux les résidents.

À savoir : les aides-soignants et aides médico-psychologique peuvent devenir ASG à la suite d’une formation de 140 heures.

Psychomotricien : aider à la rééducation des personnes âgées

Le psychomotricien est un spécialiste de la rééducation. Il intervient auprès des personnes âgées en situation de handicap ou de dépendance qui ont des difficultés psychologiques et des troubles psychomoteurs. Pour cela, le psychomotricien fait un bilan pour évaluer les compétences et les difficultés de la personne. Ensuite, il met en place des exercices et des activités comme :

  • De la relaxation ;
  • Des exercices de coordination ;
  • Des jeux de mémoire.

Le but de ces activités est d’aider le patient à dépasser ou à contourner les problématiques liées à la maladie ou au handicap du patient. Le psychomotricien doit donc faire preuve d’une grande écoute et de créativité.

Il est souvent présent en maison de retraite car il vient en aide aux seniors atteints de maladies neurodégénératives.

Ergothérapeute : trouver des solutions à la dépendance

Un ergothérapeute est un professionnel qui met en place des solutions pour améliorer le quotidien d’une personne âgée. Afin de mettre ces aménagements en place, l’ergothérapeute réalise des entretiens pour évaluer les besoins de la personne vis-à-vis de son niveau de dépendance. À la suite de cet entretien, il propose des aménagements du lieu de vie ou des aides humaines.  

À savoir : Pour devenir ergothérapeute, il faut obtenir un diplôme d’État qui s’effectue en 3 ans dans un institut de formation en ergothérapie.

Si ce métier n’est pas encore très répandu en France, il est amené à se développer du fait du vieillissement de la population et de la demande des résidences retraite.