full screen background image
Search

Business : les clefs du succès d’une boulangerie

Lorsque l’on est passionné de boulangerie-pâtisserie et que l’on est formé à ce métier, ouvrir son propre établissement est véritable projet d’avenir. Pour que l’ouverture de votre boulangerie soit réussie, voici nos conseils.

1. Trouver la bonne boulangerie à vendre

Il est important, pour que votre établissement fonctionne, qu’il soit bien implanté dans votre commune. En effet, une boulangerie cachée dans une ruelle sombre n’attirera pas votre clientèle. Il vous faut donc éplucher les annonces de vente de boulangerie pour trouver l’établissement qui répond à tous vos critères. Pour définir ces critères, il vous faudra impérativement réaliser une étude de marché. Par exemple, si la rue passante que vous visez comprend déjà plusieurs boulangeries, il ne sera pas judicieux de vous y implanter. De même, si vous vous implantez dans un quartier où la consommation de pain n’est pas intégrée dans la culture des habitants, vous risquez de ne pas réaliser le chiffre d’affaires escompté. Une étude de marché vous permettra d’identifier vos opportunités et est donc une action nécessaire à mettre en place.

2. Proposer des recettes de pain originales

Des établissements comme celui que vous comptez ouvrir, il y en a déjà beaucoup dans l’Hexagone. Pour que le vôtre se démarque de sa concurrence, il est fortement conseillé de proposer des recettes de pain originales, faites maison. Par exemple, si vous vous intéressez à la vente d’une boulangerie en Île-de-France, où les boulangeries sont déjà très nombreuses, il vous faudra impérativement proposer des recettes originales. Bien sûr, vous pouvez commercialiser du pain industriel que tout le monde connaît pour ne pas bousculer les habitudes de votre clientèle mais à l’heure où le fait maison est de plus en plus valorisé et recherché, il serait vraiment dommage de ne pas saisir l’occasion. Notre conseil : proposer un mix entre pain traditionnel « industriel » et fait maison, à la farine de maïs par exemple.

3. Se différencier visuellement de sa concurrence

Enfin, ce dernier conseil est d’ordre purement marketing. Toutes les boulangeries-pâtisserie ou presque affichent une façade brune, noire et blanche, avec le fameux logo du boulanger en train d’enfourner son pain. Alors pour vous démarquer de votre concurrence, variez les couleurs ! Par exemple, la couleur rouge est reconnue pour ouvrir l’appétit des consommateurs et le bleu pour lutter contre le stress. Il peut être intéressant d’utiliser une de ces deux couleurs pour habiller votre établissement. Enfin, n’oubliez pas l’incontournable enseigne de boulangerie qui permettra à votre clientèle de vous identifier de loin.

En suivant ces conseils, l’ouverture de votre boulangerie ne devrait pas passer inaperçue !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *