full screen background image
Search

Le porte-jarretelles : une histoire pleine de rebondissements

D’un accessoire masculin, puis médical avant de devenir un symbole d’érotisme vulgaire puis le symbole de la féminité libérée : l’identité du porte-jarretelle et ses valeurs ont beaucoup évolué au fil du temps.

Le saviez-vous ? Le porte-jarretelles ne date absolument pas d’hier ! En réalité, les hommes en portaient déjà 3000 ans avant J.C. Il s’agissait alors d’un accessoire permettant de maintenir leurs bas de chausses au Moyen-Age (un élément essentiel du costume de l’époque).

Les prémices du porte-jarretelles moderne

Une légende urbaine. Vous en avez peut-être entendu parler : on attribuerait la paternité du porte-jarretelles à l’illustre ingénieur Gustave Eiffel, créateur de la fameuse dame de fer de la capitale française.

Bien entendu, il s’agit d’une fausse information. Plus exactement, il retourne d’une blague visant à associer la forme de la tour Eiffel à l’apparence des « bas résilles » et des attaches métalliques des porte-jarretelles. C’est le scénariste de bandes dessinées, Jacques Lob, qui est à l’origine de cette rumeur/farce, répandue en 1983.

Comme nous l’évoquions ci-dessus, le porte-jarretelles était à l’origine essentiellement porté par la gente masculine au Moyen-Age. Ce n’est qu’en 1876 qu’un corsetier (NLDR : couturier spécialisé dans la fabrique de corsets) du nom de Féréol Dedieu s’inspire de ce système d’attaches pour l’adapter au maintien des bas de soie des femmes.

Ce nouveau système n’est absolument pas considéré comme esthétique à l’époque, c’était même plutôt l’inverse. Mais la force de cet accessoire nouveau se trouve du côté médical.

En effet, les femmes de la noblesse de l’époque portaient des jarretières et cet accessoire avait tendance à gêner la circulation du sang dans les jambes. Le porte-jarretelles de l’époque était des plus rudimentaires : une simple ceinture avec des attaches. Il n’en demeure que cette invention peut à juste titre être considérée comme  le premier porte-jarretelles « moderne ».

Des débuts difficiles dans les mœurs

Pas franchement bien accepté dans la société, le porte-jarretelles a connu des débuts difficiles auprès des femmes. Très rapidement après sa création (fin du XIXe siècle), et pendant les guerres, il est devenu le symbole de la femme soumise aux fantasmes machistes. Par extension, il a été très vite associé aux femmes de petite vertu.

En 1830, le film « L’ange bleu » de Joseph von Sternberg met en lumière le porte-jarretelles, porté par la très célèbre actrice Marlene Dietrich, incarnation de la femme fatale.

Cependant, cela n’aura pas suffi à faire sortir le porte-jarretelles de sa mauvaise image. Après la Seconde Guerre Mondiale, le porte-jarretelles était toujours considéré comme un accessoire vulgaire, d’autant plus qu’il subit la concurrence des nouveaux collants Nylon importés par les américains.

Il faudra attendre les années 70-80 pour assister au véritable essor du porte-jarretelles tel que nous le connaissons aujourd’hui.

La renaissance d’un accessoire boudé par la société

Dès les années 70, un nouveau souffle gonfle les voiles du porte-jarretelles : des créatrices de lingerie renommées telles que Chantal Thomass redorent son blason. De fil en aiguille, et au début des années 80, le porte-jarretelles est passé du symbole de la femme facile au symbole de la femme forte et fière.

Dorénavant, dans une société plus ouverte qu’autrefois, le porte-jarretelles a, certes, une forte dimension de séduction, mais il rime également avec élégance, sophistication et estime de soi. Depuis les années 2000, de nouvelles modes voient le jour et beaucoup de jeunes femmes contemporaines s’intéressent à des courants tels que le porno-chic et le burlesque. Une étude souligne que 10 à 15% des femmes françaises déclarent porter le porte-jarretelles.

De nos jours, on peut considérer le porte-jarretelles  comme étant une forme d’affirmation d’un féminisme fier et libéré des entraves de la bien-pensance.

De nombreuses marques proposent aujourd’hui de larges gammes de lingerie féminine affirmée, des portes jarretelles vintages et originaux y ont dorénavant leur propre place au soleil. Intéressé(e) ? Pourquoi ne pas faire un tour sur ce site ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *