full screen background image
Search

Méditation et santé

La méditation est une pratique aux  aspects multiples, et il existe diverses variétés de formes de méditation. Tenter de donner une définition unique de la méditation serait un non-sens. A l’origine, la  médiation était une pratique religieuse et/ou spirituelle.  La méditation, telle que nous la connaissons aujourd’hui en Occident, a été introduite en Europe par les spiritualités orientales. Toutefois, mise à part sa dimension culturelle ou religieuse, la méditation est aussi une pratique qui contribue au bien-être physique et psychique.

méditation bouddhaDe nombreuses études réalisées sur les méditants ont démontré que la pratique régulière de la méditation engendre d’indéniables bienfaits psychologiques et somatiques. Dans cet article, nous traiterons essentiellement des bénéfices de la méditation sur la santé.

Les bouddhistes définissent la méditation comme « la science de l’esprit », qui nécessite un entraînement quotidien et une attitude mentale appropriée qui consiste à libérer l’esprit des pensées polluantes et négatives. Différentes techniques de concentration mentale permettent de faire le vide et d’atteindre le calme intérieur par une prise de conscience d’« ici et maintenant », qu’on appelle « la méditation de pleine conscience ».

COMMENT PRATIQUER LA MEDITATION

L’élément le plus décisif pour bénéficier des bienfaits de la méditation est de la pratiquer de façon quotidienne et assidue. La question de durée d’une séance n’étant que secondaire, mieux vaut une séance de 5 minutes par jour qu’une heure par semaine !

On peut pratiquer la méditation de différentes façons, assis, debout, couché, en silence ou en prononçant un mot (un mantra par exemple). L’important étant d’adopter la posture la plus confortable et la plus stable pour ne pas gêner la concentration. L’objectif est de s’entraîner à fixer son attention sur quelque chose qui occupe totalement l’esprit de manière à empêcher celui-ci de se laisser distraire par des pensées ou émotions. Il existe plusieurs approches pour aider à maintenir son attention :

posture méditation

La respiration : il s’agit de la technique la plus répandue et certainement la plus efficace. Une fois installé confortablement, on respire naturellement (par le nez). On porte son attention sur  l’inspiration suivie automatiquement de l’expiration, on prend en même temps conscience des sensations éprouvées, l’air frais qui pénètre les narines, l’air plus chaud qui sort pendant l’expiration. Il est important de ne pas contrôler sa respiration, on suit tout simplement le mouvement naturel et mécanique de ce va-et-vient. Au début l’esprit est agité, de nombreuses pensées le traversent, ce qui n’est pas un inconvénient, et c’est tout à fait normal. En revanche chaque fois que nous nous apercevons que nous sommes en train de suivre ces pensées, nous revenons doucement à notre souffle, en suivant de nouveau notre respiration. Avec le temps et une pratique quotidienne, le mental se stabilise et le calme s’installe.

La répétition d’un mot ou d’un son : le méditant se sert d’un mot, qui peut être un mantra ou une expression symbolique, ou d’un son, comme le son « AUM » des bouddhistes. Le mot ou le son peut être répété mentalement ou à voix haute.

Un objet ou une image mentale : une photo, un dessin, une image mentale (une cascade, des vagues, une forêt…) ou la flamme d’une bougie peuvent aussi être utilisés pour aider la concentration.

QUELLES SONT LES BENEFICES DE LA MEDITATION SUR LA SANTE ?

De récentes études ont confirmé que la pratique de la méditation a des effets réels sur notre bien-être psychologique. Elle permet de diminuer le stress et l’anxiété, elle améliore les états dépressifs. Mais les effets bénéfiques de la méditation ne s’arrêtent pas là, la méditation agit également sur le corps.

La pratique de la méditation de pleine conscience aurait une action positive sur plusieurs maux et affections physiologiques. Elle permettrait de réduire la tension artérielle, renforcer le système immunitaire, agirait sur certains problèmes de la peau et les douleurs chroniques. Il existe également des études qui démontrent les effets bénéfiques de la méditation sur des personnes atteintes de cancer notamment au niveau de la fatigue liée aux traitements.

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *